Baie-Comeau, lundi, 16 octobre 2006 – "Notre région est déjà plongée dans l'insécurité, l'effondrement de l'industrie du bois ne fait qu'enraciner ce sentiment chez-nous" mentionne Charlaine Sirois, présidente du Conseil régional FTQ Haut

Et notre gouvernement qui croit nous avoir rassuré lors de son point de presse en nous indiquant qu’il travaillait sur un programme d’aide. C’est loin de rassurer la population lorsque notre Premier Ministre nous mentionne que nous devrons tous mettre l’épaule à la roue, autant l’industrie, les syndicats que les travailleurs. Que demander de plus à un travailleur lorsque ce dernier n’a même plus de paye ?

Un Québec fort grâce à ses régions fortes ; nos travailleurs et travailleuses y ont toujours cru mais pas à n’importe quel prix.

Le programme que nous présentera le gouvernement devra prioriser les travailleurs et ses régions si nous voulons qu’elles survivent. Nous nous battons depuis déjà plusieurs années pour conserver nos gagnes-pains autant dans la forêt, les mines que l’énergie. Ce n’est pas avec un pareil coup dur dans l’industrie du bois que nos jeunes vont demeurer dans nos régions pour y faire leur vie.

L’ensemble de nos travailleurs et travailleuses sont plongés dans l’insécurité totale, rien de sain pour une région telle que la nôtre.

Le Conseil régional FTQ Haute Côte-Nord / Manicouagan regroupe l’ensemble des travailleurs et travailleuses syndiqués affiliés à la FTQ à l’échelle régionale.

– 30 –

Source :Charlaine Sirois, présidente
Conseil régional FTQ Haute Côte-Nord / Manicouagan
418-295-3530