Secteur forestier : Le gouvernement reste muet à l'appel de sa population

Les travailleurs du secteur forestier reprennent aujourd’hui, 18 juin 2015, leurs activités de dérangement dans notre région. Un convoi de manifestants est parti à 10 h de la scierie des Outardes en direction de la papetière.

Tous les travailleurs du secteur forestier sont présents afin de dénoncer les effets de cette situation et la lenteur du dossier. « Nous sommes toujours en attente d’une rencontre avec le premier ministre », souligne Martin Dugas, représentant Unifor pour la Côte-Nord.

« Nous devons continuer de mettre la pression au gouvernement sinon, l’étape suivante, c’est la fermeture de la scierie des Outardes », rajoute Bernard Plante, président de la section locale 22 de Unifor.

« Malgré les inconvénients qu’un tel mouvement peut apporter à la population, son but est uniquement de se faire voir et entendre par le gouvernement qui semble attendre que des drames surviennent avant d’agir », mentionne Joanie Fortin, présidente du Conseil régional FTQ. « Nous invitons donc la population à se joindre au mouvement qui vise à sauver notre région » de conclure Madame Fortin.

L’industrie forestière apporte plus de 1 700 emplois directs et 2 700 emplois indirects dans notre région.

secteur forestier-activités de dérangement-JUIN-2015