Un accueil bruyant pour le ministre Bolduc

Environ 150 manifestants sont venus voir le ministre. Les travailleurs de la forêt ont habillé le célèbre colonel McCormick (fondateur de Baie-Comeau) avec leur gilet Unifor « LA FORÊT ARRÊTEZ DE NOUS PRENDRE EN OTAGE ».

Ce dimanche, plus de 150 travailleuses et travailleurs sont venus rendre visite au ministre Bolduc, qui était de passage dans la région pour participer à un 5 à 7 organisé par la chambre de commerce à Baie-Comeau.

Une rencontre a également eu lieu entre le ministre et les représentants des travailleurs et travailleuses des syndicats de la FTQ (Unifor et SCFP) et de la CSN ainsi que des groupes populaires. Ces derniers ont fait entendre leurs très grandes inquiétudes face aux mesures d’austérité mises en place par le gouvernement de Philippe Couillard.

« Que ce soit dans la gestion de la forêt, dans les régimes de retraite, les services de santé, de garde à la petite enfance, dans les services sociaux, CLD, CRÉ, etc., les annonces des dernières semaines créent des secousses importantes dans nos régions. Le gouvernement est en train de briser le tissu social de la région et nuit à son développement », ont expliqué les leaders syndicaux.

Notons que la présence des travailleurs et travailleuses du syndicat Unifor fait suite à l’annonce de la fermeture de deux machines à papier à l’usine de Produits forestiers Résolu à Baie-Comeau. En effet, plus de 100 travailleurs ont reçu leur avis de licenciement pour une période indéterminée, et ce, à compter du 1er décembre. « Tout un beau cadeau de Noël! Les travailleurs sont pris en otage entre les entreprises forestières et le gouvernement qui négocient actuellement le prix des redevances de la forêt sur la Côte-Nord, dont une grande partie est attaquée par la tordeuse des bourgeons d’épinettes, diminuant la qualité de la fibre et augmentant le prix de production », explique le conseiller régional de la FTQ dans la région, Bertrand Méthot.