Recherche


82 Résultats trouvés pour

Éric st-gelais

Je travaille à la ville de Baie-Comeau aux travaux publics depuis 1995. Je suis opérateur de machinerie lourde et je fais partie du Syndicat des employés (es) manuel de la ville de Baie-Comeau – section locale 2915 du SCFP. J'ai été agent en santé-sécurité de 1997 à 1998, vice-président de 2000 à 2001 et président… Lire la suite

Charlaine Sirois

Je suis à l’emploi du SCFP depuis 1996. J’ai débuté comme secrétaire du bureau de Baie-Comeau. En 1997, la construction de l’édifice FTQ de Baie-Comeau m’a permise de découvrir notre mouvement syndical dans notre région et l’ensemble de ses militants. Ce qui m’a donné le goût de m’impliquer. . Je suis responsable locale pour le… Lire la suite

Bureau de direction

Dans toutes les régions du Québec, les affiliés de la FTQ se rassemblent au sein d'un conseil régional FTQ pour se donner des services et affirmer leur solidarité. Composition du bureau de direction du Conseil régional FTQ Haute-Côte-Nord – Manicouagan Présidente Joanie Fortin (UNIFOR-2023) Vice-président Gilles Therriault (UNIFOR-375) Secrétaire-archiviste Jolaine Fortin (SCFP-4250) Secrétaire-trésorier Poste vacant… Lire la suite

Le gouvernement doit se mettre en mode urgence dans le dossier Mine Arnaud

Sept-Îles, le 25 novembre 2014. – Le Conseil régional FTQ Sept-Îles et Côte-Nord et le syndicat des Métallos pressent le gouvernement du Québec d’agir rapidement pour l’emploi dans la région. Alors que la minière Cliffs Natural Resources vient d’annoncer la fermeture de sa mine de fer du lac Bloom près de Fermont et la perte de 600 bons emplois dans la région, il est urgent que le gouvernement accélère les démarches pour la mise en place de toutes les conditions nécessaires à la construction du projet de Mine Arnaud.

« Qu’il y ait des conditions comme dans tous les projets miniers, on est d’accord avec ça, mais il ne faut pas oublier qu’au bout du compte, il y a des centaines d’emplois en jeu, des centaines de familles dont la survie dépend de la rapidité à laquelle ces conditions sont mises en place », explique le conseiller régional de la FTQ pour la Côte-Nord, Bertrand Méthot.

« Les travailleurs et les travailleuses du secteur minier souhaiteraient que le gouvernement du Québec se mette en mode urgence sur le dossier de la Mine Arnaud », ajoute le coordonnateur régional du syndicat des Métallos, Dominic Lemieux. « La baisse des cours du fer fait mal à notre économie régionale, c’est le temps d’offrir d’autres débouchés d’emploi et de développement économique, c’est le temps d’accélérer les choses à Québec », conclut M. Lemieux.

Au cours de l’année, l’économie de la Côte-Nord a encaissé plusieurs coups durs, dont la fermeture de la mine de fer Scully dont dépendaient une centaine d’emplois à Sept-Îles affectés au transbordement du fer. Les deux organisations voient dans le projet Mine Arnaud des possibilités de diversification économique pour la région de Sept-Îles. Cela dit, il importe que le développement minier se fasse dans le respect de l’environnement et des communautés. C’est pourquoi l’exercice du BAPE doit être rapidement mené à sa conclusion afin que le projet voie le jour dans le respect des principes de développement durable.

Lire la suite

Un accueil bruyant pour le ministre Bolduc

Ce dimanche, plus de 150 travailleuses et travailleurs sont venus rendre visite au ministre Bolduc, qui était de passage dans la région pour participer à un 5 à 7 organisé par la chambre de commerce à Baie-Comeau.

Une rencontre a également eu lieu entre le ministre et les représentants des travailleurs et travailleuses des syndicats de la FTQ (Unifor et SCFP) et de la CSN ainsi que des groupes populaires. Ces derniers ont fait entendre leurs très grandes inquiétudes face aux mesures d’austérité mises en place par le gouvernement de Philippe Couillard.

« Que ce soit dans la gestion de la forêt, dans les régimes de retraite, les services de santé, de garde à la petite enfance, dans les services sociaux, CLD, CRÉ, etc., les annonces des dernières semaines créent des secousses importantes dans nos régions. Le gouvernement est en train de briser le tissu social de la région et nuit à son développement », ont expliqué les leaders syndicaux.

Lire la suite

« Ensemble pour un monde plus juste »

L’année 2014-2015 s’annonce bien remplie pour la FTQ, ses syndicats affiliés et ses conseils régionaux! Une année qui sera particulièrement colorée par la campagne Ensemble pour un monde plus juste mise de l’avant à la suite du dernier Congrès de la FTQ.

Dans le cadre de cette campagne, la FTQ vient à la rencontre de ses membres pour renouveler le contact avec elles et avec eux. Elle veut le faire d’abord avec les membres, mais aussi avec la société en général. La FTQ vient dialoguer et nous mobiliser, tous et toutes ensemble, afin de freiner la montée de la droite, répondre à son discours trop souvent démagogique et à ses attaques virulentes contre nos acquis sociaux et nos conditions de vie et de travail, tant au fédéral qu’au provincial. La FTQ entend promouvoir la pertinence du mouvement syndical et nous redonner la fierté d’être syndiqués. Elle mise sur la force des membres FTQ pour remporter cette bataille!

Le secrétaire général de la FTQ, le confrère Serge Cadieux, et des membres de la direction seront dans notre région le 1er décembre prochain. Voici les coordonnées de la rencontre :

Lundi, 1er décembre 2014 à 17 heures
Hôtel Le Manoir (8, avenue Cabot, Baie-Comeau)
Lire la suite

L’austérité libérale dévitalise la Côte-Nord

Baie-Comeau, le 24 octobre 2014. Des organisations nord-côtières unissent leurs voix pour dénoncer l’impact dévastateur des coupes et des réorganisations libérales sur l’offre de services publics, les programmes sociaux, l’emploi, l’économie et la représentation régionale.

Perte d’emplois et diminution de services

Même si le ministre Barrette veut nous rassurer en nous disant que la fusion des CSSS et l’abolition de l’Agence de la santé et des services sociaux ne créeront pas de perte d’emplois, les compressions budgétaires de plus de 4 M$ dans le secteur de la santé et des services sociaux de la Côte-Nord et les compressions massives imposées aux commissions scolaires vont assurément entraîner des pertes d’emplois dès cette année et le pire reste à venir.

Lire la suite

Mobilisation pour l’emploi sur la Côte-Nord

Baie-Comeau, le 18 juin 2014. – Le président du Conseil central Côte-Nord – CSN, Guillaume Tremblay, et le conseiller régional de la FTQ sur la Côte-Nord, Bertrand Méthot, invitent les Nord-Côtiers à participer aux quatre manifestations qui auront lieu simultanément ce vendredi 20 juin, à 13 heures. Les rendez-vous ont été fixés à l’église de Havre-Saint-Pierre, au centre socio-récréatif de Sept-Îles, au stationnement de l’entreprise Produits forestiers Résolu à Baie-Comeau (près du parc des Pionniers) et au Motel Bar l’an 2000 de Forestville.

Des discours ainsi qu’une marche de solidarité sont prévus dans le but d’appuyer les revendications de la Table régionale sur la main-d’œuvre. Nous voulons lancer un message clair au ministre du Travail, Sam Hamad, ainsi qu’au ministre de l’Emploi et de la Solidarité sociale, François Blais, sur l’importance d’agir dans ce dossier.

« Nous saluons l’initiative des travailleurs qui ont organisé ces actions et qui veulent démontrer l’importance, pour eux, de pouvoir profiter de l’activité économique sur leur territoire », souligne le conseiller régional de la FTQ sur la Côte-Nord, Bertrand Méthot.

« Une invitation est lancée à tous nos syndicats, à nos membres et à leur famille, peu importe le secteur d’activité dans lequel ils œuvrent. Nous souhaitons une participation massive de toute la population, car ce sont des enjeux qui la concernent au plus haut point. Il en va de la vitalité de la région », explique le président du Conseil central Côte-Nord – CSN, Guillaume Tremblay.

Lire la suite

Le ministre Sam Hamad doit s’engager sur des mesures concrètes

Baie-Comeau, le 6 juin 2014. – Le président du Conseil central Côte-Nord – CSN, Guillaume Tremblay, et le conseiller régional de la FTQ sur la Côte-Nord, Bertrand Méthot, saluent la création d’un comité interministériel pour soutenir l’emploi dans la région de la Côte-Nord par le gouvernement du Québec.

Bien que les deux représentants syndicaux soient heureux de voir que le ministre du Travail Sam Hamad prenne acte de la problématique de la main-d’œuvre sur la Côte-Nord, ils constatent que ce nouveau comité n’a pris aucun engagement formel quant aux recommandations du rapport de la Table régionale Côte-Nord sur la main-d’œuvre dans les secteurs industriels et de la construction, afin d’arriver à des résultats concrets rapidement pour les travailleurs nord-côtiers.

« Nous avons travaillé tout l’hiver sur la Table régionale afin de dresser un portrait de la situation sur la Côte-Nord et de soumettre des recommandations au ministre du Travail », mentionne Guillaume Tremblay de la CSN. « L’heure n’est plus à identifier des solutions, mais à passer à l’action », ajoute Bertrand Méthot de la FTQ.

Lire la suite